Structure du site
Lexique
  

Environnement

Artisan certifié par le SPF Economie

Rejoignez nous sur les réseaux sociaux  Facebook  Google+  LinkedIn   Yelp

Environnement et écologie.

Quel est le problème ?

A l’ère Jurassique et Pré Cambrienne, suite à un bouleversement climatique, les végétaux ont pourri massivement créant les nappes de pétrole et mines de charbon. Le carbone est emprisonné dans les nappes.
Aujourd’hui, l’Homme en brûlant le pétrole a libéré le carbone dans l’atmosphère. Cet excès anormal de CO2 n’a pas pu être régulé par les végétaux et a modifié la composition de l’atmosphère. En conséquence, gaz à effet de serre entraînant une surchauffe qui à son tour provoque des bouleversements climatiques (cyclones, pluies diluviennes, glissements de terrain etc.).

Quelle est la solution ?

Eviter au maximum de brûler le carbone emprisonné dans le pétrole et le charbon en cherchant d’autres sources d’énergie qui n’utilisent par ce carbone d’une autre époque (bois, éolienne, marée motrice, piles à hydrogène, colza, etc.).

C'est quoi le bois ?

Le bois fixe le carbone par la photosynthèse. Les végétaux sont les seules usines chimiques capables de fixer le carbone et produire de l'oxygène en n'utilisant que l'énergie solaire. Ils ont aussi la faculté de stocker cette énergie sous forme de matière pour la restituer à la demande dans un délai relativement court. (Il faut +/- 50 ans, suivant les espèces de bois pour produire des arbres rentables à l'exploitation).

Quel est l'intérêt d'utiliser le bois ?

En plantant des arbres, on augmente la concentration d’oxygène dans l’atmosphère et on diminue la concentration de carbone. C’est déjà un bon point.
En l’exploitant raisonnablement donc, intelligemment, on produit un matériau de construction prêt à l’emploi, facile à façonner et à amenuiser. Ce matériau irremplaçable absorbe le carbone en surplus dans l’atmosphère. Quant à la partie de l’arbre qui ne sert pas à produire une matière première, elle peut être utilisée comme source d’énergie (écorce, copeaux, déchets, branchages). Cette combustion ne pose pas de problème car le carbone rejeté dans l’atmosphère a été capturé par l’arbre à peine quelques dizaines d’années auparavant. Il n’y a donc pas de déséquilibre écologique.
L’utilisation du bois en tant que source d’énergie n’implique pas d’investissements coûteux. Avec un bon poêle ou une bonne chaudière, on va déjà loin et l’on peut ricaner quand le prix du mazout de chauffage ou du gaz augmente.
L’utilisation du bois en tant que matériau de construction, surtout pour l’habitat a l’énorme avantage de réguler automatiquement le taux d’humidité de l’air ambiant donc, de procurer un habitat plus sain.

Que peut-on faire en bois ?

A peu près tout ce qui est statique (structure bâtiments, aménagements intérieurs, constructions hydrauliques, superstructure de véhicules, emballages, bateaux, etc.).

Quel est l'avenir du pétrole ?

Pas terrible et c'est tant mieux. Les grosses compagnies pétrolières vont devoir sortir de leurs fonds de tiroir les brevets qui permettent de remplacer le pétrole si elles ne veulent pas se trouver sur la touche. Il faut aussi savoir que l'exploitation pétrolière coûte de plus en plus cher, le puisage du pétrole se faisant de plus en plus profondément. Inutile donc d'espérer que le prix du baril soit revu à la baisse. Si nous voulons garder notre petit confort, il faut nous préparer à remplacer le pétrole (nous allons planter du colza dans le fond de nos jardins). C'est l'histoire de la cigale et la fourmi.

Et la Belgique dans tout ça ?

Un peu à la traîne au regard de nos voisins germaniques. Les pays scandinaves, l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche utilisent de façon rentable et organisée le bois comme énergie de chauffage. Les Etats-Unis, Canada et pays scandinaves utilisent beaucoup le bois pour la construction.
Quant aux décisions politiques, très peu de choses concrètes et productives. Ce n’est pas la peine d’en parler. Par contre, au niveau du citoyen, il y a une prise de conscience réelle et la plupart fond de leur mieux pour éviter la pollution et le gaspillage d’énergie. Les enfants sont conscientisés dès leur entrée à l’école primaire de l’importance du respect de l’environnement.

Et nous, que faisons nous?

Compacteuse de copeaux à 1100 kg/m3    Compacteuse de copeaux à 1100 kg/m3
Compacteuse de copeaux à 1100 kg/m3

Tous nos déchets de bois sont recyclés. . Les copeaux et déchets produits la journée sont comprimés pendant la nuit (compteur bi horaire) pour chauffer la menuiserie et 1 appartement de 4 personnes, eau sanitaire comprise. Le léger surplus est vendu à l’extérieur. La production annuelle de briquettes est de +/- 17 tonnes. Les copeaux et déchets broyés sont comprimés à une densité comprise entre 1050 et 1200 kg/m3 (les briquettes coulent). Etant donné la forte densité des briquettes et le faible taux d’hygrométrie (+/- 5%), la combustion des briquettes produit peu de cendre et n’encrasse pas les cheminées de suie.
   

Panneaux photovoltaiques montés sur traceur
 Panneaux photovoltaïques montés sur traceur

Nous produisons aussi 95% de l’électricité nécessaire à la fabrication des escaliers, par des panneaux photovoltaïques. Nous avons des panneaux sur les toits et deux suiveurs de 5KWC chacun.

MEV sprl est donc une petite entreprise artisanale autonome sur le plan énergétique. Cela représente un investissement de 160000€ qui a débuté en 2002 pour se terminer en 2010. Grâce à cet investissement, nous avons diminué nos charges de +/- 11000 euros/ans et la vente des certificats verts procure un bénéfice de 9500€/ans. Une opération saine et rentable. C’est ça le bon sens.

Le bois, un matériau d’avenir ?

La transformation du bois n'exige que très peu de produits chimiques complémentaires (essentiellement des colles et vernis). Le bois est le seul matériau de construction à l'heure actuelle qui se régénère spontanément sans polluer la planète. Au contraire, il dépollue l'air. Dans sa première vie végétale, il sert d'habitat pour une grande partie de la faune, il fixe le carbone, produit de l'oxygène (photosynthèse), dépollue, filtre et régule l'absorption de l'eau par le sol. Quand il arrive à maturité, l'arbre est abattu et sa deuxième vie commence; bois d'oeuvre, bois de chauffage, bois recyclé pour la fabrication de panneaux (OSB-MDF, papier etc.,...).
 
Consommer du bois, c'est promouvoir l'exploitation forestière donc, favoriser le reboisement et diminuer la consommation d'hydrocarbures qui servent à fabriquer les matériaux inventés pour le remplacer (PVC et dérivés, métaux non ferreux, béton etc.)

Le bois étant un matériau léger, il nécessite moins d'énergie pour le transport et la manutention. Encore un gain de consommation d'hydrocarbures.
Une maison en bois de 1000 m3, pèsera +/- 30 tonnes, soit la charge utile d'un gros semi-remorque. La même maison en béton et briques pèsera +/-340 tonnes soit 12 transports.

Superstructure de véhicule utilitaire entièrement réalisée en bois
Superstructure de véhicule utilitaire entièrement réalisée en bois

 
Sachez qu'une forêt secondaire (forêts gérées) produit environ 30 à 40 m3 de bois par année et par hectare sans que la surface boisée ne diminue.
Contrairement aux préjugés fort répandus, si l'on exploite un site forestier avec une gestion convenable, il ne se déprécie pas et acquiert une valeur économique croissante, garante de sa sauvegarde.
Evidement, dans certains pays du tiers monde (forêt amazonienne, principalement), les forêts primaires sont saccagées parce que les habitants les brûlent pour cultiver la terre. Normal, ils doivent se nourrir. Comme ils ne sont ni encadrés (pas de sécurité sociale dans la jungle) ni conscients des conséquences de la déforestation, le problème n'est pas prêt d'être résolu. De toute façon, ces pays causent nettement moins de tort à l'environnement que les pays industrialisés qui utilisent massivement les hydrocarbures pour des questions de lobbying et de confort.

Oui, le bois est un matériau d’avenir.

Pour tous renseignements sur l'environnement forestier et la gestion des forêts, vous pouvez vous adresser au bureau national du bois 109-111 rue Royale à 1000 Bruxelles en Belgique ou visiter leur site (voir page sites intéressants).

04

MEV sprl, Escaliers sur mesure en bois, 14 rue des Poiriers, 5030 Gembloux - Province de Namur - Belgique
Tél : +32 (0)81/61.00.05, Fax : +32 (0)81/61.49.82, E-mail : info@mev.be